Carburants: Christophe Castaner ne veut “aucun blocage total” le 17 novembre

Spread the love

 

 

A quatre jours de la journée de mobilisation des “gilets jaunes” contre la hausse des prix des carburants qui inquiète l’exécutif.
“Je demande à ce qu’il n’y ait aucun blocage total” le 17 novembre prochain lors des manifestations organisées contre la hausse des taxes sur le carburant, a demandé le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner sur BFMTV et RMC mardi.

“Partout où il y aura un blocage, et donc un risque pour les interventions de sécurité et aussi la libre-circulation, nous interviendrons”, a-t-il affirmé, demandant également aux organisateurs de déclarer leurs manifestations en préfecture.






A quatre jours de la journée de mobilisation des “gilets jaunes” contre la hausse des prix des carburants qui inquiète l’exécutif, une partie du gouvernement a planché lundi à Matignon pour finaliser les mesures d'”accompagnement”.

Des annonces au Conseil des ministres mercredi

Selon une source proche des discussions, des décisions (renforcement de la prime à la conversion, élargissement du chèque énergie,…) devraient être officialisées au plus tard d’ici mercredi, jour de Conseil des ministres.



Mercredi toujours, Emmanuel Macron répondra aux questions de TF1 à 20 heures en direct du porte-avions Charles de Gaulle.

Un site journée.blocage.17novembre.com regroupe la grande majorité des actions menées en France le 17 novembre, actions organisées dans plusieurs centaines d’agglomérations. Mais plus qu’à de simples manifestations, les organisateurs appellent surtout un peu partout à des blocages des stations-services et des supermarchés.

Source