Spread the love

L’Élysée confirme devoir régler cette somme à la maquilleuse d’Emmanuel Macron. La présidence dit réfléchir à un moyen de faire baisser les prochaines factures.

Le maquillage du président de la République coûte cher à l’Élysée. Trois mois après son accession à la tête de l’État, les premières factures sont arrivées sur le bureau du secrétaire général de l’Élysée, Alexis Kohler. L’une de 10.000 euros et une autre de 16.000 euros, rapporte jeudi le magazine Le Point.

Une information confirmée par un conseiller du chef de l’État interrogé par France TV Info: «Il s’agit de prestations extérieures intervenues sur les derniers mois et qui correspondent à l’urgence du moment après son arrivée à l’Élysée.» Le château indique que «cela correspond à différents types de prestations, entre les conférences de presse et les déplacements à l’étranger où il faut transporter cette personne avec lui.» Le palais admet que le montant «est élevé». «Mais moins que pour ses prédécesseurs», glisse-t-on.

Le coiffeur de Hollande
Contrairement à la maquilleuse de François Hollande, qui était salariée 6000 euros net par mois (30.000 euros par trimestre, charges incluses), la professionnelle qui s’occupe d’Emmanuel Macron est à son compte. Le président de la République a tenu à conserver les services de Natacha M., qui s’occupait déjà de maquiller le candidat pendant la campagne.

Une situation qui pourrait évoluer, selon l’entourage du président. Ce premier trimestre «nous a permis d’évaluer les besoins au niveau des prestations et de prendre du recul pour réfléchir à un dispositif moins onéreux», affirme-t-on.

En juillet 2016, c’est la rémunération du coiffeur de François Hollande, près de 10.000 euros brut par mois, qui avait fait polémique après la publication d’un article du Canard enchaîné.

Source