Jean Lassalle en gilet jaune dans l’Hémicycle, la séance interrompue

Spread the love

Le règlement de l’Assemble nationale impose aux députés des tenues « neutres ».
« Je vous rappelle au règlement : M. Lassalle, veuillez immédiatement retirer ce gilet. » Un point vestimentaire a largement agité les bancs des députés, ce mercredi, au sein de l’Assemblée nationale. Et pour cause : en pleine séance de questions au gouvernement, le député des Pyrénées-Atlantiques et ex-candidat à l’élection présidentielle, Jean Lassalle, y a arboré… un gilet jaune, en soutien à la gronde populaire qui s’exprime en France depuis samedi !






Mine renfrognée, le fondateur du parti « Résistons » a superbement ignoré les rappels à l’ordre du président de l’Assemblée nationale, Richard Ferrand, sous les applaudissements des élus du Rassemblement national. « Parfait, M. Lassalle, ce rappel au règlement sera évidemment inscrit au procès-verbal et vous en subirez les conséquences », a tonné celui-ci.

L’Assemblée nationale a adopté un « dress code » au début de l’année, exigeant une tenue « neutre », qui doit « s’apparenter à une tenue de ville ».






« Est ainsi notamment prohibé le port de tout signe religieux ostensible, d’un uniforme, de logos ou messages commerciaux ou de slogans de nature politique », indiquait alors la présidence dans un communiqué. La décision faisait suite au coup d’éclat de François Ruffin, venu débattre vêtu du maillot du club de foot d’Eaucourt-sur-Somme (Somme).




Après lui avoir demandé une dernière fois d’aller « manifester hors de cet hémicycle » et malgré l’effort vain d’huissiers venus convaincre Jean Lassalle de retirer le vêtement incriminé, l’ancien chef de file des députés La République en marche a fini par suspendre la séance.

Source