Les gilets jaunes lancent un appel à toute la population de France.

Spread the love

La mobilisation n’est pas terminée.

Décidément les gilets jaunes n’en ont pas eu assez le samedi 17 novembre et souhaite manifester de nouveau le samedi 24 novembre avec cette fois pour objectif de bloquer l’ensemble de la ville de Paris.

C’est le quotidien Le Parisien qui rapporte cette nouvelle qui va à la fois en énerver plus d’un, mais aussi en faire sourire plus d’un tant le mouvement des gilets jaunes a perdu en crédibilité samedi 17 novembre après leur “grand blocage national”. En effet, apparemment les manifestants n’en ont pas eu assez puisqu’ils ont décidé de manifester à nouveau le samedi 24 novembre, mais cette fois ils ne veulent pas bloquer toute la France, ils veulent bloquer l’ensemble de la ville de Paris. Est-ce que cela sera la manifestation de trop ? Il est encore trop tôt pour le dire et l’avenir nous le dira.






C’est sur les médias sociaux et particulièrement Facebook que cette mobilisation a démarré explique Le Parisien. En effet, un événement Facebook a été créé en début semaine et son titre est très évocateur : “Acte 2 : Toute la France à Paris”. Un titre qui signifie clairement que le nouvel objectif des gilets jaunes est de bloquer Paris et interpeller directement le gouvernement d’Emmanuel Macron. D’ailleurs, on peut lire clairement leurs intentions sur la description de l’événement Facebook en question.




En effet, on peut lire : “Il faut mettre un coup de grâce et tous monter sur Paris par tous les moyens possible ( covoiturage , train ,bus, etc…). Paris parce que, c’est ici que ce trouve le gouvernement !!!! Nous attendons tout le monde,camion bus taxi VTC agriculteurs etc. … Tout le monde !!!!!!”. On peut donc sentir un grand enthousiasme dans cette description d’événement. Pour le moment plus de 29 000 utilisateurs Facebook ont indiqué qu’ils participeront à ce blocage alors que 193 000 autres utilisateurs ont indiqué qu’ils étaient intéressés à participer au blocage de la capitale.

Reste à savoir si cette mobilisation virtuelle va se poursuivre dans la réalité parce que si les gilets jaunes ont réussi à rassembler plus de 290 000 personnes partout en France lors de leur mobilisation du samedi 17 novembre, ils avaient de reconduire les blocages le lendemain le dimanche 18 novembre et les manifestants n’était pas tous au rendez-vous. En effet, ils étaient seulement un peu plus de 46 000 manifestants selon les chiffres de la police. Est-ce que cela signifie que le mouvement est déjà en train de s’essouffler. Il est encore trop tôt pour l’affirmer, mais il est certain que le samedi 24 novembre sera une journée cruciale pour le mouvement des gilets jaunes qui verront si oui ou non leurs actions portent leurs fruits.






Même si le blocage national était redouté par le gouvernement d’Emmanuel Macron toute la semaine dernière, on peut dire qu’avec le semi-échec de la mobilisation du 17 novembre, le gouvernement sort gagnant de ce premier rapport de force avec les gilets jaunes. Reste à savoir ce qu’il se passera ce samedi 24 novembre et si une solution sera trouvée à ce conflit.

Source