Nos shampoings sont des cocktails chimiques dangereux pour la santé

Spread the love

 

« On n’a aucune idée de ce qu’une certaine dose d’exposition à un mélange de perturbateurs endocriniens donnera à long terme. C’est pour cela qu’il faut les éliminer à la source car on ne peut pas les gérer par la dose. »

Une enquête réalisée par Martin Cadoretpour Reporterre fait état des substances hautement nocives pour notre santé et pour l’environnement présentes dans les shampoings. Sodium lauryl sulfate, silicones, ammoniums quartenaires, etc. derrière ces noms incompréhensibles se cachent des substances aux effets nocifs avérés, allant de la simple irritation aux maladies plus graves.






Pas  facile d’évaluer la dangerosité d’un produit cosmétique quand on se retrouve face à une étiquette de la taille d’un timbre-poste détaillant une liste de noms obscurs qui ne nous évoquent rien.Une enquête réalisée par Martin Cadoretpour Reporterre revient en détail sur les composants présents dans ces produits du quotidien qui présentent un risque pour notre santé. On s’aperçoit vite que tout ce qui intuitivement nous donne l’impression de« laver »nos cheveux(la mousse, la douceur ou même l’éclat des cheveux)n’est en fait que l’effet d’un cocktail de produits chimiques…




D’abord, on a le Sodium lauryl sulfate (SLS), un agent lavant et moussant qui agit de la même façon qu’un détergent. Cette substance est aussi bien présente dans les shampoings que dans les produits ménagers ou encore dans les dentifrices !C’est grâce à ce tensioactif que le shampoing mousse sous la douche, ce que nous assimilons presque automatiquement à un gage d’efficacité.André Picot, ancien toxicochimiste au CNRS, explique :

« Le SLS a des propriétés très détergentes, il peut être irritant et allergisant. C’est-à-dire qu’il dessèche la peau et la rend plus sensible. »

Source