Saint-Malo. Un gilet jaune porte plainte contre le gouvernement

Spread the love

 

Un membre du mouvement des Gilets jaunes de Saint-Malo a déposé une plainte ce lundi matin contre le Président de la République et le gouvernement. Il espère être imité par d’autres.

Les policiers n’avaient jamais connu une telle demande. Ce lundi 26 novembre, un représentant du mouvement des Gilets jaunes de Saint-Malo s’est présenté au commissariat de police de la ville pour porter plainte contre Emmanuel Macron et le gouvernement français.







« Ils n’avaient jamais vu ça. Les policiers sont allés rechercher dans le code de la constitution pour voir si cela était possible », en rigole encore Loïc.

Devant la conformité de la demande, l’officier de police a enregistré la plainte pour « les faits de racket, dilapidation de l’argent public, préjudice moral et mise en danger de la vie d’autrui, violences volontaires avec arme, usage abusif de la force publique sur personne vulnérable, atteinte au droit de manifestation ».

Boule de neige







Loïc a eu cette idée ce week-end, en voyant les événements survenus à Paris samedi. « Sur une vidéo, nous avons vu des manifestants âgés se faire violenter. Alors que le mouvement des gilets jaunes est pacifiste et que nous ne sommes pas des casseurs. » Ce Gilet jaune espère obtenir une démission du Président de la République et de son gouvernement.

Il espère également que d’autres collectifs prendront exemple sur lui et que d’autres plaintes seront déposées sur les bureaux des magistrats. « Pour que ça monte au plus haut niveau de l’État. »

Source