Terni – Italie : Annulation du récital traditionnel de Noël à l’école pour ne pas offenser les enfants ayant d’autres croyances

Spread the love

Le traditionnel récital de Noël annulé afin «de ne pas offenser des élèves de différentes religions». C’est la décision d’un directeur d’école de Terni qui, selon la conseillère Valeria Alessandrini, aurait interdit la réalisation d’une initiative de Noël liée à la mise en scène de peintures vivantes avec les enfants de l’école.






« Il est inutile de souligner la déception et l’amertume que j’ai ressenties en apprenant la nouvelle », explique Alessandrini. J’espère que, dans ce sens, il faudra repenser le respect des valeurs chrétiennes qui font partie de notre histoire et de notre patrimoine culturel. Respecter ceux qui professent d’autres religions ne signifie pas qu’il faille renoncer par la force à reconnaître nos racines.

Ce n’est qu’en respectant ce que nous avons été et donc ce que nous sommes que nous réussirons à faire comprendre aux autres que tout le monde est libre de professer sa foi, mais également de respecter l’histoire et la culture du pays où il vit.

J’espère que les enfants et les jeunes de l’institut seront autorisés à vivre et à partager avec leurs pairs et leurs parents les moments les plus beaux, les plus intenses et les plus significatifs de Noël « .

Le populaire ministre italien de l’Intérieur, Matteo Salvini, a répondu sur Facebook :






« Noël approche et les chefs d’établissement scolaires réapparaissent pour empêcher les performances des enfants. Est ce que je trouve cela contradictoire ? Ce n’est pas seulement une question de religion, c’est une histoire, des racines, une culture. Longue vie à nos traditions, je ne m’arrête pas! Diffusons! »

Traduction Carole Compostella pour alter INFO

Source