Une mère courageuse partage des photos de son enfant mort-né – à 14 semaines, c’était déjà un « vrai enfant »

Spread the love

Attention : ces images pouvant choquer !

Devenir mère est une expérience merveilleuse. Il y a beaucoup de rêves, d’espoirs et d’attentes d’un parent pendant la grossesse. Le pire cauchemar de chaque mère est de perdre son bébé. Malheureusement, cela arrive trop souvent.

Sharren et Michael, du Missouri, aux États-Unis, étaient aux anges quand ils ont découvert qu’ils attendaient leur deuxième enfant. Malheureusement, Sharren, 40 ans, a perdu son bébé à la 14e semaine.

En Amérique, un enfant ne peut être considéré comme tel qu’après la 20e semaine de gestation, écrit The Sun. Pour les médecins, le petit Miran, décédé à 14 semaines, n’était qu’un « déchet médical ».




Sharren a décidé de partager les photos de son fils décédé qui mesurait de 10 cm et ne pesait que 26 grammes, pour montrer à tout le monde qu’à 14 semaines, le fœtus était déjà parfaitement formé.

Les images du petit Miran nous montrent un nouveau-né parfaitement formé. Miran avait déjà un visage, des mains, des pieds et des ongles bien formés.

Publiée par Sharran Sutherland sur Lundi 28 mai 2018

Dans certains États américains, les enfants sont considérés comme des êtres humains formés seulement après la 20e semaine de grossesse. Si ses parents n’étaient pas intervenus, Miran aurait été jeté comme un vulgaire déchet médical, écrit The Sun.

Sharran et Michel ont gardé leur bébé au réfrigérateur pendant une semaine avant de l’enterrer dans une petite boîte sous un buisson d’hortensias.

Malgré la douleur de cette perte, Sharren dit qu’elle était reconnaissante d’avoir vu Miran pour lui dire au revoir.

« Le regarder, le tenir dans ma main, voir à quel point il était parfaitement formé : j’étais émerveillée. Je n’aurais jamais cru qu’il serait aussi parfait. Les oreilles, la langue, les joues, les lèvres. Je ne pouvais pas le croire », a déclaré Sharren au journal anglais.




Sharren affirme que Miran avait seulement besoin de continuer à grandir dans l’utérus, mais malheureusement, il n’en a pas eu l’occasion. Cette maman ne supporte pas le fait qu’on nie aux fœtus leur part d’humanité. Ce n’est pas juste.

Lorsqu’une femme perd son enfant, personne ne veut malheureusement en parler. Sharren a voulu le faire et a fait face à sa douleur pour justement que les gens voient vraiment à quel point un fœtus de 14e semaine est un être humain à part entière.

Lorsque le petit cœur de Miran a cessé de battre, les médecins ont voulu l’enlever via césarienne, mais Sharron a préféré accoucher naturellement.

Publiée par Sharran Sutherland sur Lundi 28 mai 2018

La femme n’a pas supporter le fait que les médecins aient qualifié son enfant de “fœtus” ou de simple déchet médical.

« Mon mari et moi avons décidé de l’enterrer dans une petite boîte, sous un buisson d’hortensias pour nous en souvenir pour toujours. […] Quand nous sommes rentrés à la maison, j’ai préparé une solution saline dans laquelle le faire tremper, puis je l’ai mis au réfrigérateur », explique Sharran.

La femme sait que pour de nombreuses personnes, sa décision peut paraître inquiétante ou morbide, mais elle n’était pas prête à l’enterrer. Ce n’est que plus tard qu’elle et son mari ont décidé de le laisser reposer en paix sous les hortensias. Cependant, Sharran révèle qu’elle souhaitait le conserver dans le réfrigérateur pour toujours, même si tout le monde l’aurait considéré comme une folle.

Comment pouvons-nous la blâmer, perdre un enfant est une tragédie terrible, même si beaucoup de gens croient qu’un fœtus n’est pas encore un enfant.




Que pensez-vous de cette histoire? Croyez-vous aussi qu’un fœtus est un être humain à tous égards ?

Pour voir les images impressionnantes de Miran, regardez la vidéo ci-dessous et partagez son histoire sur Facebook!

Source