Spread the love

L’éditorialiste a minimisé l’impact politique de la baisse de la revalorisation des pensions en affirmant notamment que «les plus âgés de ce pays ne seront plus électeurs en 2022, parce qu’ils seront morts»

Source